+
Damien Ledda
Gérant Actions Europe

Nemetschek digitalise l’architecture et la construction

Un leader européen des softwares dédiés à la modélisation et à l’ingénierie.

Nemetschek est un groupe allemand créé en 1963 par son fondateur, Georg Nemetschek, devenu aujourd’hui leader européen dans la conception de softwares dédiés à l’architecture, l’ingénierie et à la construction des bâtiments (“AEC Lifecycle”) avec plus de 2,3 millions d’utilisateurs dans le monde.

Les activités du groupe couvrent quatre secteurs d’activités : le design (Allplan, Graphisoft), la construction (Bluebeam), la gestion et plus étonnant, le multimédia (Maxon), à travers 16 marques de solutions autonomes quasi-exclusivement résultantes d’acquisitions. Dans un secteur de la construction caractérisé par une faible digitalisation et un fort potentiel d’amélioration de la productivité, le BIM (Building Information Modeling) permet notamment de renforcer la collaboration pluridisciplinaire, d’améliorer la qualité et la gestion des projets, et d’ajuster par exemple les estimations des matériaux nécessaires (réduction des surcoûts, des matériaux non-utilisés et des aller/retours contre-productifs dans l’avancement des projets).

Avec 80% de parts de marché dans les pays germaniques, les logiciels de Nemetschek sont devenus un standard dans le secteur. Sur la scène internationale, le principal concurrent et numéro 1 reste Autodesk, dont la taille et le volume sont nettement supérieurs (chiffre d’affaires estimé à 3,1 milliards d’euros en 2020 pour le groupe américain contre environ 588 millions d’euros pour la société allemande). Avec un taux de croissance du marché de 10 à 15% par an, le potentiel de croissance pour Nemetschek est significatif car la vague digitale n’en est encore qu’à ses débuts. Le passage probable à un modèle d’abonnement (versus licences) pour la solution-phare Bluebeam devrait provoquer un ralentissement temporaire de la croissance, avant de réaccélérer fortement par la suite en augmentant la part des revenus récurrents et donc la visibilité des résultats économiques. Seul point faible, et de taille à nos yeux, au sein de ce cas d’investissement : la valorisation du titre qui reste très élevée de façon continue (P/E historique de ~45x !). En conséquence, notre processus de gestion prévoit de manière systématique une pondération limitée dans le portefeuille des sociétés présentant cette typologie de caractéristiques et de risques.

[1] Les valeurs citées dans le document reflètent l’analyse et les convictions de l’équipe de gestion, lesquelles peuvent évoluer dans le temps.
[2] La présence en portefeuille des sociétés n’est pas garantie dans le temps au regard de l’évolution des analyses menées par l’équipe de gestion.
[3] Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat, ni une recommandation de vente des titres ou des OPCVM cités.
[4] Les performances et volatilités passées ne présagent pas des performances et volatilités futures et ne sont pas constantes dans le temps.
[5] L’investissement en actions présente des risques de perte en capital et n’est pas garanti dans le temps. Il est fortement recommandé de se rapprocher de son conseiller financier avant toute décision d’investissement.

Le fonds à découvrir

Galilée Innovation Europe

Une sélection de sociétés européennes résolument tournées vers l’innovation

Éligible au PEA et à l’assurance-vie, Galilée Innovation Europe est un fonds d’actions européennes de grandes et moyennes capitalisations, dont le processus d’investissement repose sur une analyse fondamentale à long-terme des entreprises.