+
Damien Ledda
Gérant de Portefeuille

Gaztransport & Technigaz, la pépite française du GNL

Une position stratégique unique dans le transport et le stockage de gaz naturel liquéfié.

Gaztransport & Technigaz est une société française créée en 1994 suite à la fusion des deux entités historiques qui la composent aujourd’hui. Le groupe est spécialisé dans la conception des systèmes de confinement à membranes, spécifiquement pour le transport et le stockage du gaz liquéfié, en l’occurrence le GNL. La technologie avancée de GTT permet de maintenir le gaz naturel liquéfié à une température de -163 degrés, entrainant une contraction par un facteur de 600 du gaz sous forme liquide, générant ainsi des gains de poids et de place pour des navires méthaniers allant jusqu’à 300m d’envergure.

La capacité d’innovation des équipes d’ingénieurs de GTT (58 brevets déposés en 2019 – 20% des charges opérationnelles sont allouées en R&D) lui confère un avantage compétitif majeur vis-à-vis de ses concurrents principalement asiatiques, dont les solutions s’avèrent plus coûteuses et nettement moins performantes, ce qui en fait la société de référence dans le domaine. Cette capacité d’innovation technologique entraine logiquement un « pricing power » important, qui se retrouve de fait dans les états financiers : 59% de marge opérationnelle en 2019 et des retours sur capitaux employés significatifs lors des derniers exercices comptables. Une attention particulière est portée par le management sur la structure de coûts très « lean », afin de pérenniser ces niveaux de rentabilité dans le temps. Enfin, le groupe offre une certaine visibilité grâce à un carnet de commande qui continue de s’étoffer à l’horizon 2025, ce qui devrait soutenir la croissance du chiffre d’affaires à moyen-terme.

Autre élément très intéressant : l’acquisition récente d’Areva H2Gen, une société française produisant des électrolyseurs destinés à l’hydrogène vert. Nous devrions obtenir plus d’informations dans les prochains mois sur cette opération qui devrait s’avérer prometteuse pour les relais de croissance futurs de la société, tout en renforçant son positionnement dans le cadre des politiques de verdissement de l’énergie.

Récemment, Engie a annoncé son intention de céder sa participation de 40% dans la société, ce qui pourrait potentiellement aiguiser des convoitises asiatiques pour cet actif éminemment stratégique.  Une solution nationale, européenne ou bien un placement sur le marché seront probablement envisagés.

[1] Les valeurs citées dans le document reflètent l’analyse et les convictions de l’équipe de gestion, lesquelles peuvent évoluer dans le temps.
[2] La présence en portefeuille des sociétés n’est pas garantie dans le temps au regard de l’évolution des analyses menées par l’équipe de gestion.
[3] Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat, ni une recommandation de vente des titres ou des OPCVM cités.
[4] Les performances et volatilités passées ne présagent pas des performances et volatilités futures et ne sont pas constantes dans le temps.
[5] L’investissement en actions présente des risques de perte en capital et n’est pas garanti dans le temps. Il est fortement recommandé de se rapprocher de son conseiller financier avant toute décision d’investissement.

Le fonds à découvrir

Galilée Innovation Europe

Une sélection de sociétés européennes résolument tournées vers l’innovation

Éligible au PEA et à l’assurance-vie, Galilée Innovation Europe est un fonds d’actions européennes de grandes et moyennes capitalisations, dont le processus d’investissement repose sur une analyse fondamentale à long-terme des entreprises.